Eric Rakoto

Eric Rakoto

Depuis la venue de sa créativité, l’artiste ne se spécialise pas sur un support ou une matière, il créé ses œuvres à partir de toutes choses existantes. Il maitrise, donne forme,esthétique à ces différents supports et matières parfois recyclées. D’où la naissance de son art plastique.

Suite à différentes rencontres et échanges avec d’autres artistes, il a pu développer sa créativité et monter sa propre démarche. Sa démarche individuelle vise à développer l’art contemporain malagasy à travers l’utilisation de la terre (LOKO-TANY: Tany mena, tany manga, tany ravo). Sa démarche est de trouver toutes choses transformables en œuvre d’art.

Ces derniers temps, il a pu participer à plusieurs démarches collectives avec plusieurs artistes dont les expositions FI’ART, EASY ART et la deuxième édition du festival d’art urbain 2015 où il y avait plusieurs échanges entre artiste malagasy et étranger.

The road color - La couleur de la route

  • Dates Du 22 juin au 14 juillet 2017

Actuellement, nous pouvons constater un grand développement par rapport à la médecine, l’agriculture, surtout au niveau de la technologie. Face à la rapidité de cette progression, une question se pose en ce qui concerne l’avenir de la culture dans un pays.

"The road color" est un concept qui illustre la société d’aujourd’hui à travers ma peinture.

Pour moi la route me permet de visionner l’évolution et la dégradation de la culture, étant donné qu’on peut y observer différent contraste du quotidien comme par exemple l’évolution de la télécommunication ou de l’art. En effet, c’est un outil de référence pour le développement.

Le concept est aussi un repère culturel pour mon pays que j’aimerais rappeler car nous avons une base culturelle propre à nous, comme le dicton : « Ny fanahy no maha olona » (l'âme nous rend humain).

 

 

L'allez et le retour
L'allez et le retour-

L'allez et le retour
Jongl'art
Mpiarakandro
Queen of the road
The orad color

 

Fusion 2.0

  • Dates Du 19 novembre au 09 décembre 2015

DEMARCHE ARTISTIQUE

Depuis la venue de sa créativité, l’artiste ne se spécialise pas sur un support ou une matière, il créé ses œuvres à partir de toutes choses existantes. Il maitrise, donne forme,esthétique à ces différents supports et matières parfois recyclées. D’où la naissance de son art plastique.

Suite à différentes rencontres et échanges avec d’autres artistes, il a pu développer sa créativité et monter sa propre démarche. Sa démarche individuelle vise à développer l’art contemporain malagasy à travers l’utilisation de la terre (LOKO-TANY: Tany mena, tany manga, tany ravo). Sa démarche est de trouver toutes chose transformable en œuvre d’art.

Ces derniers temps, il a pu participer à plusieurs démarches collectives avec plusieurs artistes dont les expositions FI’ART, EASY ART et la deuxième édition du festival d’art urbain 2015 où il y avait plusieurs échanges entre artiste malagasy et étranger. > Lire la suite

CONCEPT

Ce concept est une restitution de tous ces échanges de techniques (collage, numérique, peinture…) qui ont eu lieu durant cette année avec plusieurs artistes malagasy et étrangers.

2.0 par définition fusion est le mélange de deux ou plusieurs choses, dans ce concept il a utilisé la technologie par exemple avec photoshop. Une démarche actuelle dans le milieu de l’art est la fusion, le métissage, la musique traditionnelle; la fusion comme les molécules qui regroupent les ADN. Donc toutes ses oeuvres sont regroupées sous forme quadratique, diptyque ou triptyque d’où 2.0.

2.0 dure pendant 20 jours où il expose.

 

Alliage métal en fusion
Alliage métal en fusion100 x 30 cm (x2)

Alliage métal en fusion
Confusion
Métal en fusion
Musique en fusion
Ny hery tsy mahaleo ny fanahy

Métamorphose

  • Dates Du 2 au 23 février 2012

Par définition, Métamorphose est le changement physique ou de comportement d’un être vivant ou d’un objet quelconque.
Intitulé de mon exposition, ce mot « Métamorphose » est choisi pour susciter et relater à chaque être pensant qu’on peut métamorphoser une chose, quelle qu’elle soit, pour devenir un objet d’art afin de véhiculer une culture. La terre est la base fondamentale de mon exposition étant donné que : -l’homme ne peut pas se défaire de la terre, ce qui signifie que la terre est l’assise de l’être de l’Homme, -la terre, elle, possède plusieurs couleurs naturelles qu’on peut, bien évidemment, exploiter pour exprimer une inspiration, -la terre est indéniablement une richesse comme l’adage malgache dit : « Be tany, be harena », -la terre a une grande valeur dans la culture malgache, celle-ci s’explique par les parlés quotidiens comme « Tanindrazana, tany fady,… ainsi que dans le respect des us et coutumes dans la Grande Ile».
Ici, la brique parle d’elle-même. Elle est faite d’argile, classée parmi les types du sol existant à Madagascar. Étant la base de mon exposition, la brique est un moyen pour consolider la vraie valeur de la terre… C’est seulement pour vous faire part que même les matières ordinaires peuvent être transformées en objet d’art et culturel.

 

-
--

-
-
-
Presse