Kim YIP TONG

Kim YIP TONG

Kim Yip Tong est une artiste multidisciplinaire de l’Ile Maurice. Elle a fait sa mise à niveau et son BTS en Art Appliques à l’école Olivier de Serres à Paris et a obtenu un Bachelor en Design Textile à la Central Saint-Martins School et un Master en Information Experience Design au Royal College of Art à Londres.

Fascinée par le vivant Kim aime que son travail soit en mouvement, à travers des installations kinétiques, de la vidéo, de l’animation mais aussi la peinture. Kim conçoit ses tableaux comme des décors qui racontent une histoire dans laquelle celui qui le regarde peut se plonger. Quel que soit le médium, les projets de Kim cherchent à éveiller l’imagination, à encourager l’apprentissage et l’émerveillement. Le travail de Kim s’inscrit dans un questionnement de la réalité postcoloniale et la crise écologique du monde contemporain.

Elle a participé à plusieurs festivals internationaux dont Sonar +D à Barcelone, Blue Dot Festival au Royaume-Uni, Jena Fulldome festival en Allemagne et Porlwi by Nature à l’île Maurice. Kim a exposé en Inde, à Singapour, à l’Ile Maurice et en Europe dont deux expositions solo à la Sunbury Embroidery Gallery et Art Panorama au Royaume-Uni.

Tany Mena

  • Dates Du 5 au 11 juillet 2018

« Tany Mena » est une installation audio-visuelle qui reflète la vision de l'artiste Kim YIP TONG sur la ville d'Antananarivo et la région des hauts plateaux à l'issue de ses 3 semaines de résidence à l'Is'art Galerie. Par défaut une vision incomplète, partiellement ignorante et extérieur (vazaha) d'une ville et d'une fraction d'un pays à la richesse culturelle et naturelle infini.

« Tany Mena » traduit ses observations sur la ville. Une ville où la terre, la pierre et les ressources naturelles pullulent les rue. Antananarivo est une ville chantier, en constante construction et évolution à l'image d'une jeune nation qui reconstruit et façonne son identité après des siècles de colonisation. Une ville où l'extraction des ressources, la fabrication de la brique et son chemin vers la construction fini sont transparentes, visibles, proches. Opposé à ce qu'elle a connu en Europe ou à l'Ile Maurice où l'origine des matériaux est opaque et issus de l'extérieur.

Pour compléter ses connaissances, Kim a invité des artistes et habitants d’Antananarivo à venir partager leur vision de la ville en animation suite à un workshop à l'Is'art Galerie.